Retour à l'accueil 10/28/2020

La pompe à vitesse variable: indispensable cœur d’une piscine vertueuse

La pompe à vitesse variable, une pompe pour piscine aux nombreuses vertus

La pompe à vitesse variable ou pompe VS est apparue il y a une quinzaine d’années sur le marché et s’impose progressivement dans les piscines. Aux États-Unis, elle équipe déjà de très nombreux bassins et pourrait, à terme, devenir obligatoire pour toutes les pompes de plus de 1CV afin de limiter la consommation électrique des piscines. Le DOE américain (Departement of Energy) travaille actuellement sur une nouvelle régulation fédérale qui devrait être effective en 2021, des obligations déjà effectives dans les états de Californie et de Floride. Principale raison ? L’efficacité énergétique des pompes à vitesse variable (rapport efficacité / consommation électrique).

En effet, l’efficacité énergétique - qu’on peut aussi comparer au rendement - d’une pompe mono-vitesse avec un moteur électrique dit classique est d’à peine 40%, alors qu’une pompe à vitesse variable équipée d’un moteur à aimant permanent a une efficacité de plus de 90%. Donc moins de perte électrique, nettement moins de chaleur générée et au final, un moteur capable de durer plus longtemps.

Mais ce n’est que l’un des nombreux avantages des pompes à vitesse variable. Fonctionnant à faible vitesse, elles sont aussi beaucoup moins bruyantes que les pompes mono-vitesse. Il est aussi beaucoup plus facile de choisir le modèle dimensionné à sa piscine, chacune d’entre elles étant capable de s’adapter à tous les besoins de chaque bassin, dans la limite de leur puissance bien sûr.

 

D’une pompe mono-vitesse à une pompe à vitesse variable

La législation impose la filtration complète de l’eau d’une piscine en 8h soit au minimum 3 passages par jour dans le filtre.

Le choix d’une pompe mono-vitesse se calcule en multipliant 5,2 (nombre de passages moyen) par le volume du bassin, le tout divisé par 24h et arrondi au volume supérieur, et ce, sans tenir compte des pertes de charge (longueur des canalisations, coudes, hauteur d’eau…). Quant à la durée de filtration journalière, une règle simple mais qui a fait ses preuves propose d’adapter la durée de filtration à la température de l’eau (≈ diviser par 2 la température de l’eau; soit 14h pour une eau à 28°C par exemple).

Avec une pompe à vitesse variable, c’est beaucoup plus simple. C’est la pompe qui s’adapte et qui peut réguler sa vitesse sur le besoin. Il faut savoir que lorsque l’on divise par 2 la vitesse de rotation du moteur, on divise par 2 le débit, par 4 les pertes de charge et par 8 les consommations (valeur exponentielle). Qui dit basse vitesse, dit aussi consommation électrique moindre, meilleure efficacité de filtration (temps de passage plus lent dans le filtre pour une meilleure captation des impuretés) et… moins de bruit.

Et comme elle est à vitesse variable, elle dispose aussi de réserves de puissance pour les contre-lavages, rattraper une eau verte rapidement, mettre le paquet lorsque vos enfants sont avec tous leurs camarades dans la piscine ou faire fonctionner plus d’appareils en même temps. Des possibilités que ne peuvent offrir les pompes classiques qui fonctionnent uniquement à vitesse constante, et qui vont constamment être soit en sous-utilisation ou en surutilisation.

Quant à son prix plus élevé, il est largement justifié par la rapidité du retour sur investissement grâce aux économies réalisées sur les consommations en énergie en premier lieu mais aussi en eau, en produits de désinfection et de régulation, et quant au silence, ne dit-on pas qu’il est d’or ?

Pompe Whisperflo VS2

Toutes les pompes VS ne se valent pas

Trois technologies se disputent le marché :

  • Les pompes VS avec moteur à aimant permanent : la technologie d’origine des pompes VS qui permet de faire varier la puissance de la pompe de manière très fine.

Deux autres technologies de pompes dites à « vitesse variable » sont, depuis, apparues sur le marché :

  • Des pompes multi-vitesses qui proposent 2 à 3 vitesses fixes grâce à leur double ou triple enroulement (2 ou 3 moteurs en 1.)
  • Des pompes standard équipées d’un variateur de fréquence qui module artificiellement leur vitesse. Elles ont cependant comme inconvénients de chauffer à basse vitesse et présentent un risque de vieillissement prématuré.

 

La pompe VS, un équipement de piscine vertueux

En synthèse, la pompe à vitesse variable contribue à rendre une piscine vertueuse dans son fonctionnement et son utilisation :

  • La filtration de l’eau en continu : son fonctionnement permanent réduit le risque de voir l’eau de la piscine tourner et améliore la diffusion des produits qu’elle va diffuser 24h/24 alors qu’une pompe standard ne le fera que 14h par jour. Sa vitesse lente améliore également le pouvoir de filtration du filtre à sable et réduit la pression dans le système avec, par conséquent, moins de risques de fuite.
  • Un traitement plus raisonné : n’oublions pas que le système de filtration (pompe et filtre) assure 80% du travail de traitement. Une eau bien filtrée aura besoin de moins de produits (pH, chlore…). En lui associant un système de régulation automatique ou semi-automatique, il sera possible d’injecter la bonne dose de chimie et au bon moment. Monitorée en permanence grâce à un système d’automatisation il sera d’autant plus facile, pour le consommateur comme pour le professionnel, d’intervenir au bon moment et de la meilleure façon possible sans se déplacer dans le local technique.
  • Associée à une pompe à chaleur réversible (PAC) la pompe à vitesse variable va aider à thermoréguler l’eau de la piscine pour qu’elle soit toujours à la bonne température (confort de baignade) sans être trop chaude afin d’éviter, entre autres conséquences, la déformation du liner ou le développement des algues.
  • Elle génèrera enfin moins de nuisances sonores et d’importantes économies d’énergie!

 

Pentair, inventeur de la pompe à vitesse variable

Avec sa pompe IntelliFlo lancée en 2004, Pentair a ouvert le marché des pompes à vitesse variable. 15 ans plus tard, les plus de 1,5 millions de pompes à vitesse variable vendues à travers le monde ont permis de faire économiser plus de 12,7 milliards de kilowattheure soit l’équivalent de la consommation énergétique annuelle de 1,3 million de foyers.

L’IntelliFlo a depuis été remplacée par l’IntelliFlo VSF, une pompe à vitesse variable qui offre de meilleures performances (efficacité énergétique) et la possibilité de maintenir un débit constant, positionnant les pompes VSF Pentair comme les plus avancées du marché.

 

>> Découvrir la gamme de pompes à vitesse variable Pentair